Vive la maternelle ! Donnez-nous votre avis !

tract vive la maternelleLa maternelle est l’école préférée des parents et des enfants, car c’est bien souvent le temps ou l’école se rapproche le plus de ce que doit être la coéducation.

C’est aussi l’école la plus respectueuse des rythmes des enfants. Mais, l’école maternelle pourrait faire encore mieux, et c’est pourquoi la FCPE consulte les parents sur ce sujet, en écho aux « Assises de la Maternelles », organisées le 27 et 28 mars 2018 des . Les objectifs affichés de ces assises : transformer la maternelle en » une école de l’épanouissement et de l’apprentissage du langage« , former plus spécifiquement les professeurs et les Atsem à la petite enfance, et créer de nouveaux outils pédagogiques.

Nous avons édité des tracts diffusés par nos Conseils Locaux dans les écoles, appelant les parents à contribuer à cette consultation. Vous pouvez également nous donner votre avis en utilisant le formulaire ci-dessous. tract Vive la Maternelle

Les résultats seront transmis à la FCPE Nationale, mais nous servirons aussi à nourrir nos positions et nos arguments lorsque nous siégeons auprès des communes ou des instances départementales ou académiques de l’éducation nationale.

ouinon

 

Pour rappel, voici ce que la FCPE défend dans son projet éducatif.

• Le droit à la scolarisation dès 2 ans
La FCPE revendique la scolarisation obligatoire des enfants à partir de 3 ans, c’est-à-dire l’inscription dès l’année des 3 ans dans une école, au contact d’autres enfants, et non la seule instruction dans la famille. Elle revendique aussi le droit à la scolarisation dès 2 ans pour les enfants, dont les parents en font la demande. Une obligation pour l’État, un droit pour les parents.
• Une pédagogie et des objectifs adaptés
«  L’enjeu premier de la scolarisation en maternelle est celui de la socialisation des tout-petits et de l’apprentissage du langage. À travers un programme et des méthodes d’enseignement adaptés et ludiques, axés sur l’éveil de toutes les formes d’expression et le développement de la motricité, les enfants apprennent à se connaître eux-mêmes, prennent conscience de l’espace et du temps, apprennent à communiquer avec les autres et à vivre en communauté. » Un garde-fou : « Il ne s’agit pas d’apprentissages formalisés dont les méthodes seraient inspirées de celles de l’école élémentaire et dont les acquis seraient évalués, voire contrôlés. »
• Privilégier les rythmes individuels
« À l’école maternelle, il est souhaitable de donner priorité aux rythmes individuels des élèves sur les rythmes collectifs, y compris pendant le temps de la sieste. »
• Une véritable formation des enseignants
« La FCPE revendique que les enseignants du premier degré puissent bénéficier d’une formation complémentaire à la prise en charge des plus petits en maternelle. »
• Un.e Atsem par classe à temps plein
La FCPE défend la présence d’un.e ATSEM par classe en maternelle à temps plein, de la petite à la grande section.
• Un fonds national de péréquation territoriale fléché « école maternelle » afin d’en finir avec les disparités territoriales.